Comme de longs échos qui de loin se confondent…
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
Charles Baudelaire

C’est l’histoire d’un rêve…

S’échapper un moment, quitter ce qui oblige à rester tendu, aveugle, sans souffle. S’asseoir, se relâcher, baigner dans des musiques étonnantes, interprétées avec enthousiasme et dynamisme. Voir tomber ses masques pour découvrir combien Vivaldi rime avec Piazzolla, combien les époques, les lieux et les personnes, par leur richesse propre finissent par se fondre entre eux, combien un regard curieux révèle de nouveaux plaisirs là où l’on croyait tout avoir vécu.

Ce rêve est Le Concert Idéal.

Douze jeunes artistes européens réunis autour de Marianne Piketty qui emploient toutes leurs ressources pour explorer la musique sous toutes ses coutures, au travers du temps et de l’espace mais aussi de ses relations avec la littérature, le théâtre et la danse.

Soucieux de partager son travail avec tout genre d’audience, d’être un lieu de rencontre et d’échanges, Le Concert Idéal conçoit de nombreux programmes spécifiques pour la sensibilité de tous. Ses Saisons Vivaldi-Piazzolla créé au Théâtre du Châtelet à Paris, puis repris pour 25 représentations au Théâtre du Ranelagh, mis en scène par Cécile Jacquemont, associent l’ensemble avec la comédienne Irène Jacob et le plasticien Laurent Corvaisier.

Le premier enregistrement du Concert Idéal est sorti en avril 2016 chez Harmonia Mundi, Little Village, et vient de recevoir le Coup de Cœur de l’Académie Charles Cros.

« Ces rencontres avec les musiciens de demain me sont particulièrement chères. Elles offrent un espace de liberté, d’échanges et d’émulation, qui ouvre la voie à une grande créativité dans l’interprétation, qui fait apparaître le bonheur inhérent à tout projet en commun. »

Marianne Piketty